Hockey sur gazon Canada > Jeux panaméricains 2019 – Le Canada s’impose 4-0 devant ses rivaux nord-américains des États-Unis

LE GAIN DE 4-0 SUR LES É-U MET LE CANADA EN POSITION DE S’ASSURER SAMEDI DU PREMIER RANG DANS LE GROUPE B 

Par Ali Baggott pour Hockey sur gazon Canada 

Classés 10e au monde, les Canadiens ont défait les États-Unis 4-0 à l’occasion d’un match robuste et rythmé. Gordie Johnston a parti le bal pour le Canada avec un doublé, chaque fois sur un tir, tandis que la belle finition de Mark Pearson et James Kirkpatrick a permis d’ajouter au score et de sceller l’issue d’un duel qui s’est soldé par le jeu blanc de David Carter.

Il était inévitable qu’il y allait avoir de la vitesse et de la robustesse dès le départ dans cette bataille entre rivaux nord-américains. Les attaquants américains se sont placés de façon agressive par rapport à la ligne arrière canadienne, tandis que celle-ci déplaçait la balle avec patience. Pearson a été la bougie d’allumage à l’attaque pour le Canada, alors qu’il a saisi une passe tout juste à l’intérieur de la ligne de 25 et s’est frayé un chemin dans le cercle avant d’être retenu et d’obtenir le premier coup de coin du Canada. La première tentative du capitaine canadien Scott Tupper a été bloquée du pied par l’Américain Kei Kaeppeler et le Canada a changé d’approche à sa deuxième tentative. Johnston a tiré dans le haut du filet du côté du gant pour donner au Canada une avance de 1-0. Les États-Unis ont eu de la difficulté à accéder au cercle du Canada malgré quelques jeux bien construits qui sont passés par le vétéran Pat Harris ; celui-ci avait notamment Mohan Gandhi derrière en soutien.

À la 11e minute de jeu, Brenden Bissett a décoché un boulet du revers et l’arrêt étincelant du gardien américain Jonathan Klages a gardé les Canadiens à distance. Le retour bondissant a toutefois permis au Canada d’obtenir un autre coup de coin de penalty et Johnston a marqué de manière identique à son premier but. Une formation américaine déterminée a mérité son premier coup de coin de penalty à la 18e minute, mais le tir de Kei Kaeppeler a manqué de puissance et Tupper a pu dégager facilement.

Brandon Pereira a été à l’origine de la séquence qui a mené au troisième but du Canada quand il a tiré une balle que le défenseur américain Tom Barratt a fait dévier vers son propre gardien et, pendant que les deux se sont emmêlés, Pearson a pu s’amener et pousser la balle dans un filet désert. Le score de 3-0 a tenu jusqu’à la mi-temps.

Les États-Unis ont eu droit à deux occasions sur des coups de coin de penalty au début du troisième quart, mais le tir d’Aki Kaeppeler n’a pas réussi à battre le gardien Carter. À la 38e minute, le Canada a marqué sur une séquence joliment construite. Jamie Wallace s’est emparé de la balle dans le cercle et il a généreusement dirigé la balle hors-cible pour que James Kirkpatrick, en plongeant, puisse la dévier d’une main pour une priorité de 4-0.

Les États-Unis ont obtenu une série de coups de coin pour amorcer le quatrième quart mais Aki Kaeppeler, encore une fois, n’a pas réussi à déjouer Carter, ni à battre de vitesse un Bissett fonçant vers lui. Les Américains ont eu une bonne occasion dans le cours du jeu à la 50e minute quand Deegan Huisman a attiré Carter loin de son but. La passe bondissante devant la cage déserte a quitté le terrain sans trouver preneur.

À l’approche du sifflet final, les Américains ont eu deux autres occasions sur coups de coin, mais ils ont encore raté sur jeux arrêtés pour laisser le Canada filer avec une victoire de 4-0.

Avec cette victoire, le Canada semble destiné à terminer au sommet du groupe B, alors que son dernier match de groupe aura lieu contre le Pérou, une équipe qui est sans victoire. Les États-Unis et le Mexique lutteront pour la deuxième place dans le groupe.

2019-0801-M-USA_CAN-088a2