Hockey sur gazon Canada > Résumé et bilan: Coupe du monde des Maîtres en salle 2019

LES ATHLÈTES CANADIENS QUITTENT HONG KONG ENCHANTÉS D’AVOIR VÉCU UNE EXPÉRIENCE FORMIDABLE ET MOTIVÉS À L’IDÉE D’EN VIVRE D’AUTRES

L’été dernier, Hockey sur gazon Canada a délégué trois équipes aux Championnats du monde des Maîtres en Espagne. Et durant le mois de février qui vient de se terminer, profitant de l’erre d’aller de l’été dernier, trois équipes canadiennes se sont présentées à Hong Kong, prêtes à affronter le monde à l’occasion de la Coupe du monde des Maîtres en salle 2019.

Organisé conjointement par l’IMHA et la WMH pour la première fois, ça s’est avéré être un tournoi formidable mettant de l’avant un niveau de compétition remarquable dans toutes les divisions, disputé dans des installations de classe mondiale. Le Canada a délégué des équipes au sein des divisions masculines de plus de 40 ans et de plus de 50 ans, ainsi qu’au sein de la division féminine des plus de 45 ans. C’était la première fois que le Canada envoyait des équipes à des championnats du monde des Maîtres en salle.

Louis Mendonca, directeur du programme en salle canadien et entraîneur de l’équipe masculine de plus de 45 ans – qui a joué dans la division 40+ – a déclaré que l’événement a dépassé les attentes, autant du point de vue de la compétition qu’au niveau de l’organisation.

« Nous avions le sentiment d’être très bien préparés pour le tournoi, mais c’était vraiment compétitif, a-t-il indiqué. C’était tellement ‘cool’ d’y voir du hockey de cette qualité, de classe mondiale en fait. »

L’équipe masculine 45+ a conclu le tournoi avec une fiche de 3-2-2, ce qui lui a valu la cinquième place. Elle a raté l’occasion d’accéder aux demi-finales en vertu seulement du différentiel de points. Les Canadiens ont battu leurs rivaux nord-américains, les États-Unis, lors du match de classement pour les cinquième et sixième places en fusillade. Mendonca a indiqué que son équipe a bien fait, surtout après avoir subi la défaite à ses deux premiers matchs.

« Nous avons eu le sentiment d’être dans le match à chaque fois, a-t-il affirmé. Nous étions dans la lutte, nous avons eu des occasions. Nous avions quelques stratégies simples que que nous avons été en mesure de bien mettre en pratique, et ça nous a donné des chances de l’emporter. »

Selon Mendonca, l’expérience qui a été vécue et la qualité du tournoi motiveront assurément la communauté du hockey des Maîtres au Canada à participer au prochain tournoi international, qu’on prévoit tenir à Prague dans deux ans.

« Les gars en parlent encore, ç’a tellement été une belle expérience, a souligné Mendonca. La communauté des Maîtres aide à garder notre sport en vie, elle lui permet de croître et nous serons volontiers de retour pour prendre part à la prochaine édition. »

Sharon Rajaraman était l’entraîneure de l’équipe féminine 45+ et elle l’a mené en quatrième place aux championnats du monde tenus le mois dernier. Elle a fait écho à un bon nombre des impressions évoquées par Mendonca et d’autres participants en ce qui a trait à la qualité de l’organisation.

« Le comité organisateur a fait tellement du bon travail. C’est beaucoup de boulot et ç’a été fait de façon très professionnelle, a-t-elle affirmé. Quelle belle expérience ç’a été pour toutes les joueuses. »

L’équipe féminine 45+ a amorcé le tournoi avec une victoire contre l’équipe australienne de plus de 50 ans, mais n’a pas remporté d’autres matchs par la suite. D’aprèsRajaraman, la défaite de 4-3 aux mains de l’Allemagne en demi-finales a été leur meilleur match et a prouvé que les Canadiennes étaient capables de rivaliser à l’échelle internationale.

« Nous avons disputé un match incroyable contre l’Allemagne, a-t-elle dit. Nous avons eu le sentiment d’être restées dans la lutte jusqu’à la toute fin. C’est très motivant pour nous de jouer à ce niveau. »

Cara Jay, la meileure buteuse de l’équipe canadienne au tournoi, estime que cette compétition incitera davantage de joueurs et joueuses ayant l’âge pour jouer au hockey des Maîtres à reprendre le collieret à représenter le Canada.

« Je pense que depuis notre retour, et même à l’approche du tournoi à Hong Kong, on a pu voir que l’intérêt pour le hockey des Maîtres en salle est grandissant, a affirmé Jay. C’est tellement stimulant de prendre part à une compétition internationale en fonction de l’âge. C’est fantastique comme opportunité. »

L’équipe masculine 50+ a fait face à une opposition coriace et n’a pas été en mesure de signer de victoire sur le terrain. Mais selon Mendonca, les membres du programme dans son ensemble en sont ressortiavec un sentiment positif. Selon lui, ce tournoi va créer un effet d’entraînement au sein de la communauté des Maîtres au Canada en vue des compétitions qui suivront dans les années à venir.

HOCKEY INTERNATIONAL DES MAÎTRES: POUR LA COMPÉTITION ET L’ASPECT COMMUNAUTAIRE

Évidemment, il y a toujours un esprit de compétition féroce quand on se retrouve dans un championnat du monde. Des équipes d’un peu partout sur la planète sont allées à Hong Kong, le mois dernier, pour lutter pour le titre mondial et rivaliser avec intensité sur le terrain. Un des aspects particuliers de la compétition des Maîtres, comme l’ont toutefois souligné les joueurs qui ont participé au tournoi, a été l’emphase qui a été mise sur l’aspect social et communautaire de l’événement. Les dirigeants du tournoi ont organisé des rencontres et offert un bon nombre d’opportunités pour que les joueurs des différentes équipes se rencontrent et aient l’occasion de se connaître.

Cet aspect social n’a fait qu’ajouter à la qualité de l’expérience. Selon Jay, les joueurs et joueuses se sont côtoyés les uns les autres, faisant connaissance avec de nouveaux joueurs provenant d’autres pays, échangeant leurs adresses de courriel et discutant d’événements à venir.

« Quelle belle façon de représenter notre pays, a dit Jay. Il y eu des rencontres, nous avons tissé des liens avec des gens d’un peu partout dans le monde. »

Mendonca a noté qu’un tel tournoi représente une belle opportunité d’allier l’amour du hockey sur gazon au désir de voyager et de fraterniser sur le plan social et ce, peu importe l’âge. Les deux programmes s’attendent à gagner des adeptes et à accroître le nombre d’athlètes qui prendront part aux championnats du monde extérieur et en salle. Pour s’impliquer auprès de la communauté du hockey des Maîtres au Canada, veuillez s.v.p. consulter notre page consacrée aux Maîtres et communiquer avec nous!