Hockey sur gazon Canada > La Coupe du Monde des Maîtres EXIN 2018 prend fin avec une prestation brillante des trois équipes canadiennes

LE CANADA AMÉLIORE SON CLASSEMENT ET ENVISAGE DÉJÀ 2020

Un mois après la conclusion de la Coupe du Monde de hockey des Grands Maîtres, où le Canada a envoyé sa première équipe masculine des plus de 60 ans sur le terrain, trois équipes de vétérans canadiens ont fait leur entrée dans le stade pour la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde des Maîtres EXIN avec de nouveaux objectifs en tête et de nouveaux espoirs qui soufflaient dans leurs voiles.

Se déroulant à Terrassa en Espagne du 27 juillet au 4 août, la Coupe du Monde des Maîtres était une occasion pour deux équipes d’améliorer leur prestation d’il y a deux ans à Canberra en Australie et pour les femmes de plus de 55 ans d’émerger sur la scène de la Coupe du Monde. Dans le cadre d’une compétition qui est passée à l’histoire comme le plus important tournoi de hockey sur gazon de l’histoire, le spectacle a été au rendez-vous.

[FEMMES 50+]

Le premier vendredi a été le théâtre d’action palpitante pour les femmes de plus de 50 ans qui ont démarré leur parcours sous une éclipse lunaire contre la Nouvelle-Zélande, classée sixième favorite du tournoi. Même si elles ont été dominantes en deuxième demie, les Canadiennes se sont inclinées 2-1 et cherchaient déjà à bâtir sur ce premier résultat.

L’équipe a ensuite perdu ses matchs de phase de groupes contre l’Écosse et les Pays-Bas au sein d’un groupe très relevé, mais les Canadiennes ont gardé la tête haute pour la suite du tournoi. Leur travail acharné et leur dévouement ont remporté avec une victoire convaincante de 4-0 contre la France, marquant la première victoire d’une équipe féminine du Canada à une Coupe du Monde des Maîtres.

Après ce résultat historique, les Canadiennes ont écrasé l’Italie 8 à 1 pour prendre le 14e rang sur 16 équipes, donnant un magnifique exemple de résilience aux spectateurs et aux joueurs. L’entraîneure Cara Jay a fait remarquer combien incroyable a été toute cette expérience, ajoutant qu’il s’agissait là d’une occasion de participation palpitante.

« C’est un honneur de représenter le Canada », dit-elle. « Même si j’aurais aimé jouer, c’était une expérience gratifiante puisque toutes mes joueuses voulaient être ici et elles désiraient tellement s’améliorer. »

[FEMMES 55+]

L’équipe féminine des plus de 55 ans a démarré son parcours quelques heures seulement après la cérémonie d’ouverture contre une équipe d’Angleterre expérimentée et classée troisième favorite. L’Angleterre a ouvert le pointage tôt dans le match avant que les Canadiennes répliquent avec leur premier but à vie sur la scène internationale après s’être regroupées durant la pause de la mi-temps.

De retour avec l’équipe, Fran Sloan Sainas a décrit la grande persévérance et sa détermination durant un match qui s’est soldé par une défaite de 7-1 aux mains des Anglaises.

« Nous avons joué au meilleur de nos forces, mais nous avons été battues par des adversaires plus expérimentées », a-t-elle dit. « Toutefois, non seulement nous avons amélioré notre performance, mais nos résultats ont suivi. Cette année avec des entraîneurs dédiés, toutes les équipes ont pu s’entraîner et bâtir un sens de communauté avant le tournoi. »

Les joueurs qui ont suivi étaient chargés de défis pour l’équipe des plus de 55 ans avec des défaites contre l’Irlande et les Pays-Bas avec de meilleurs efforts défensifs. Les femmes ont conclu le tournoi avec des matchs de classement serrés, mettant en vedette le brio des gardiens et deux autres buts dans des rencontres face aux États-Unis et au Pays de Galles pour terminer au neuvième rang.

[HOMMES 50+]

L’équipe masculine des plus de 50 ans du Canada a démarré sa campagne une heure avant les femmes de plus de 50 ans avec un duel contre les Pays-Bas, qui a pris fin par un revers de 5-1 suite à des attaques rapides des Néerlandaises. La défaite de 3-2 contre les États-Unis a relégué les Canadiens aux matchs de classement.

À leur dernier match de phase de groupe le lundi après-midi sous un soleil de plomb, les Canadiens ont accordé le premier but à la Nouvelle-Zélande dès la quatrième minute de jeu sur un coup de coin de penalty. Ce n’est qu’à la dernière minute du match que les efforts du Canada ont été récompensés sur un tir au but de Juggy Mahal.

[VISIONNEZ : CANADA VS NOUVELLE-ZÉLANDE]

Les Canadiennes se sont retrouvées dans un groupe difficile puisque les Australiens ont remporté l’or et les Néerlandais ont décroché l’argent. Peu importe, la rédemption a été claire avec des victoires de 9-0 sur l’Argentine et de 3-2 sur le Zimbabwé pour prendre le 14e rang.

LA SUITE DE L’AVENTURE

Avec la conclusion d’une autre Coupe du Monde des Maîtres, l’avenir du hockey chez les vétérans est brillant au Canada. Comparativement à il y a deux ans, le Canada a produit une autre équipe dans la course, offrant certainement un sentiment de croissance au sein du programme des maîtres.

« Nous sommes une des nations qui doit spécifier qu’il s’agit de hockey ‘sur gazon’ sur nos sacs d’équipement. Il y a un sentiment que nous sommes des ambassadeurs pour notre sport et je suis confiance que la Coupe du Monde inspirera de nombreux Canadiens à continuer de jouer à un haut niveau », indique la joueuse de l’équipe des plus de 55 ans, Alison McGillivray.

Pour McGillivray et Sloan Sainas, la pensée de la prochaine Coupe du Monde n’est pas étrangère aux équipes. Après avoir conclu une expérience positive en Espagne, parler de leur plan en 2020 a démarré avant même le début de la cérémonie de clôture lundi.

« Même si le Canada est relativement nouveau sur le circuit international des maîtres, l’enthousiasme et le profil élevé du programme nous fait croire que nous pouvons doubler notre nombre en 2020 », ajoute McGillivray.

Le parcours pour nos athlètes redémarre. Assurez-vous de suivre les comptes de médias sociaux et le site Web de Hockey sur Gazon Canada pour de plus amples renseignements sur la façon de faire partie de l’action dans deux ans. Jusque-là, visionnez la vidéo ci-dessous pour revivre les faits saillants de cette année.

RÉSULTATS | GROUPES CANADIENS | SITE WEB DE LA COUPE DU MONDE DES MAÎTRES EXIN

« La fierté de nos nations nous divise. La passion pour le hockey nous unit. »