Hockey sur gazon Canada > L'équipe NextGEN à l’entraînement en Californie

Vingt-six athlètes ont été choisies en janvier pour représenter le Canada en tant que membres du programme Prochaine génération (NextGEN). Âgées de 16 à 21 ans environ, celles-ci pourraient éventuellement devenir des athlètes olympiques canadiennes. Elles quitteront le pays cette semaine en vue d’une tournée d’entraînement de 10 jours à Chula Vista, en Californie.

Outre les 26 joueuses, l’équipe sera également composée d’un personnel d’entraîneurs provenant de trois plaques tournantes du hockey au Canada, soit l’Alberta, l’Ontario et la Colombie-Britannique. Aux côtés de l’entraîneure de l’équipe nationale Steph Andrews, plusieurs entraîneurs adjoints travailleront avec les athlètes en matière de stratégie, d’habiletés et de structure, notamment Andrea Gibson, Peter Taylor, Krista Thompson et Simone Brown.

Selon Andrews, cela fait une grande différence d’être en mesure de réunir des entraîneurs d’un peu partout au pays pour travailler avec les jeunes athlètes.

« C’est formidable de pouvoir les faire venir de ces trois plaques tournantes », a-t-elle souligné. « C’est vraiment bien qu’ils puissent travailler avec les joueuses. Les entraîneurs pourront ensuite mettre cette expérience à profit quand ils retourneront travailler au sein de leurs programmes provinciaux. »

Bien qu’il n’y aura pas de matchs internationaux officiels durant le camp, Andrews a déclaré que l’opportunité de voyager et de tenir 10 bonnes journées d’entraînement ensemble aidera l’équipe à se préparer pour affronter le Chili, l’été prochain.

Les installations de l’Elite Athlete Training Center de Chula Vista sont à la fine pointe de la technologie et se trouvent près de San Diego, en Californie. Plusieurs fédérations nationales sportives américaines s’y sont établies, alor qu’elles offrent un environnement d’entraînement de premier plan aux athlètes. Le centre d’entraînement Chula Vista est une destination pour un bon nombre d’équipes étrangères, et ce, dans plusieurs sports.

Les membres de l’équipe nationale senior rejoindront les athlètes NextGEN à Chula Vista le 13 février et disputeront quelques matchs simulés contre la formation NextGEN, alors que les deux groupes se mélangeront. Andrews a indiqué que ces matchs simulés permettront aux jeunes athlètes de se familiariser avec la vitesse et le niveau de jeu qu’on retrouve à l’échelle internationale chez les seniors.

« Les joueuses vont ainsi être exposées à ce niveau et emmagasiner une expérience profitable lors de ces matchs », a-t-elle affirmé. Ça permettra possiblement aux joueuses NextGEN les plus âgées de faire bientôt la transition vers l’équipe senior. »

Selon Andrews, ce type de camp comporte plusieurs objectifs et peut offrir de bonnes occasions d’entraînement aux jeunes athlètes.

« Non seulement cela les aidera à se préparer pour leur série estivale contre le Chili, mais ce sera aussi une autre belle possibilité de travailler sur leurs habiletés et sur la stratégie », a-t-elle dit. « Et il s’agit ici d’habiletés et de connaissances tactiques qu’elles pourront ramener et intégrer dans leur programme d’entraînement quotidien, et exploiter pour le reste de leur carrière. »

À lire aussi : Dévoilement de la composition du groupe | Reportage vidéo : Identification des joueuses