Hockey sur gazon Canada > Hockey sur gazon Canada: les 10 histoires les plus intéressantes de 2017

Alors que s’achève une autre année, nous jetons un dernier regard sur les histoires les plus intéressantes de 2017 et anticipons ce que nous amènera l’année 2018. Cette page sera mise à jour quotidiennement avec les 10 histoires les plus intéressantes de 2017. Consultez les médias sociaux et le site web de Hockey sur Gazon Canada (HCG) pour suivre le décompte à l’approche du Nouvel An.

1. Le Canada se qualifie pour la Coupe du Monde en battant l’Inde au Tournoi de R3 de la Ligue mondiale

Hero Hockey World League Semi-Final - Day Nine

Ce n’était pas impossible, mais c’était hautement improbable. Reproduire le dénouement de l’édition de 2015 de la ronde demi-finale de la Ligue mondiale représentait une tâche immense. Et pourtant, l’Équipe nationale masculine du Canada y est plutôt bien arrivée, décrochant une autre victoire historique. Les Canadiens ont réussi à le faire dans un contexte dramatique, alors qu’ils ont comblé un déficit de 2-1 en deuxième mi-temps pour finalement s’imposer 3-2 contre l’Inde, pays classé sixième au monde, ce qui leur a permis de finir en cinquième place et de se qualifier pour la Coupe du Monde de la FIH 2018.

Deux ans après avoir surpris une équipe de la Nouvelle-Zélande classée septième dans le match des quarts de finale en 2015, la formation canadienne, classée 11e, a signé une autre victoire pour la postérité en ronde demi-finale de la Ligue mondiale 2017 à Londres, l’emportant contre l’Inde dans une compétition de premier plan pour la première fois depuis un gain de 4-1 enregistré il y a près de 20 ans, à la Coupe du Monde de 1998 aux Pays-Bas. La Coupe du Monde de la FIH 2018 se déroulera en Inde au mois de décembre prochain.

LISEZ L’ARTICLE COMPLET

2. Le Canada agit comme hôte du Tournoi de R2 de la Ligue mondiale à West Vancouver, C.-B.

drone_westvan_rutledge

En avril, de concert avec l’Association de hockey sur gazon de la Colombie-Britannique, le club de hockey sur gazon de West Vancouver et une série d’autres partenaires, HGC a agi comme hôte du Tournoi de R2 de la Ligue mondiale féminine qui s’est déroulé au Rutledge Field de West Vancouver. Ce n’est pas tous les jours qu’un événement de niveau mondial a lieu à la maison, si bien qu’une équipe canadienne qui a l’habitude de voyager sans cesse pour disputer des matchs a pu savourer cette opportunité bien méritée d’évoluer devant ses propres partisans.

« C’est un grand privilège de jouer à la maison, avait déclaré Kate Wright à ce sujet. Je trouve qu’en organisant le tout à West Vancouver, un château fort du hockey sur gazon tout comme Victoria, ça permettra aux jeunes filles de vivre des moments excitants alors qu’elles auront l’occasion de venir regarder jouer leur Équipe nationale en sol canadien, en espérant que ça saura les inspirer. »

POUR VOIR LA COUVERTURE COMPLÈTE

3. Kate Wright s’empare du 1er rang au chapitre des sélections en carrière 

IMG-20170805-WA0014

Le samedi 5 août à Lancaster, aux États-Unis, Kate Wright a enfilé le maillot rouge et blanc d’Équipe Canada pour la 169e fois, pour ainsi surpasser le nombre record de matchs disputés avec l’Équipe nationale féminine qu’avait établi Stephanie Jameson en 2012.
À l’âge de 17 ans, Wright avait accepté l’offre de l’entraîneure en chef à l’époque, Sally Bell, de participer à un essai avec l’équipe. Alors que Wright se trouvait à un moment crucial de sa jeune carrière d’athlète, Bell avait fait le pari de lui demander de se joindre à l’équipe à temps plein. Wright avait accepté de faire le saut, alors qu’elle s’était installée à Vancouver pour poursuivre son rêve de s’aligner avec le Canada.
Depuis, dans le rôle de capitaine d’équipe, Wright a agi comme chef de file de l’Équipe nationale féminine à l’occasion d’un grand nombre de tournois internationaux, notamment aux Jeux du Commonwealth à deux reprises (en 2010 et 2014), à la Coupe panaméricaine deux fois (2013, 2017) ainsi qu’aux Jeux panaméricains.

LISEZ L’ARTICLE COMPLET

4. Historic Trays for Two Canadian Hockey Legends
2017-1021-M-CAN_GUY-114a2 2017-0810-M-CAN_USA-208a2
The first game of the Pan Am Indoor Cup marked a huge step for Ken Pereira. He has passed the 400 international selections mark, the highest total by a Canadian field hockey player. READ THE FULL TEXT HERE
When Canada jumped on the field at the World League R2 Tournament in Trinidad and Tobago in April, Captain Scott Tupper wrote a page of history. The 30-year-old from Vancouver, BC, joined the exclusive club of only four other Canadian players. READ THE FULL TEXT HERE

5. Canada ties 4th ranked USA at Pan Am Cup

2017-0807-W-CAN_USA-233a2

In a year that featured a disappointing exit at World League Round 2, the WNT came back in full force at the Pan American Cup and played back to their standard. According to assistant coach, Steph Andrews, the team showed a lot of motivation and determination to get back to that level.

“Sometimes when you face adversity, it can be really good for the team. World League was an eye-opener for the team, “Andrews said. “The Pan Am Cup was a big turnaround, as we started to play the way we wanted to play.”

According to players and coaches, the team at the 2017 Pan American Cup was a stellar result and promised good results moving forward.

READ THE FULL STORY

6. Canadians everywhere in the 2017 Pan American Elite Teams

2017-0813-W-CAN_USA-381a2

À tous les deux ans, la Fédération panaméricaine de hockey (PAHF) souligne l’excellence en dévoilant les Équipes élites de la PAHF. Cette année, pour la toute première fois, la Fédération a dévoilé une Équipe élite en salle 2017 en plus de l’Équipe élite habituelle. Les Canadiens font régulièrement partie de ces équipes et cette année, nous sommes heureux d’annoncer que 12 athlètes ont été sélectionnés, soit cinq provenant du hockey sur gazon en salle et sept du hockey sur gazon extérieur.

Les choix de l’Équipe élite en salle : Brienne Stairs, Rachel Donohoe, Karli Johansen, David Carter, Scott Tupper, Floris van Son et Gordon Johnston.

Les choix de l’Équipe élite extérieure : Gurtej Dhaliwal, Jonathan Roberts, Micah Teixeira, Kathryn Williams et Alison Lee.

LISEZ L’ARTICLE COMPLET

7. Bundy nommé au poste d’entraîneur-chef de l’Équipe nationale masculine

BundyWeb

Plus tôt cet automne, HGC a annoncé l’embauche de Paul Bundy au poste d’entraîneur-chef de l’Équipe nationale senior masculine. Bundy était entraîneur adjoint depuis cinq ans et il avait agi comme entraîneur-chef intérimaire après le départ d’Anthony Farry, l’été dernier.

Bundy a fait partie intégrante des progrès affichés par HGC depuis 2010. Il a de vastes connaissances comme entraîneur alors qu’il a notamment travaillé dans ce domaine au Royaume-Uni, dirigé l’Équipe nationale féminine du Canada et été entraîneur adjoint avec l’Équipe nationale masculine du Canada aux Jeux olympiques de 2016 à Rio. L’équipe est entre très bonnes mains à l’approche de l’année 2018 et du processus de qualification pour Tokyo 2020.

LISEZ L’ARTICLE COMPLET

8. L’ascension des arbitres canadiens à la Coupe panaméricaine

Sacre & Klenk at the 2017 Pan American Cup

Quand on est arbitre, vaut mieux rester anonyme. Les meilleurs officiels font un travail formidable sans qu’on les remarque vraiment. Mais alors que l’année se termine, il vaut la peine de reconnaître l’excellence de deux arbitres canadiens qui sont en pleine ascension. À l’instar du jeu qui a évolué avec la mise en place de nouvelles façons de faire, le niveau d’arbitrage a également progressé. Plus que jamais, le hockey sur gazon a besoin d’officiels de qualité, qui ont l’instinct et la forme physique nécessaires pour répondre aux exigences accrues d’un des sports collectifs les plus populaires au monde.

Au Canada, on a assisté à l’émergence de Tyler Klenk, de la Saskatchewan, et Lelia Sacre, de la Colombie-Britannique, qui ont tous deux été affectés aux tournois de la Coupe panaméricaine 2017 à Lancaster, aux États-Unis.

Klenk et Sacre sont tous deux d’anciens joueurs de haut niveau, alors qu’ils ont notamment représenté le Canada au niveau junior, ce qui leur a permis d’enrichir leur façon d’arbitrer en raison du regard unique qu’ils portent sur le jeu. Klenk et Sacre espèrent rejoindre les rangs des plus grands arbitres canadiens de l’histoire à l’échelle internationale, tels que Sumesh Putra, Chris Wilson, Alan Waterman, Wendy Stewart, Janice McClintock et Margaret Lanning.

LISEZ L’ARTICLE COMPLET

9. John Smythe atteint le cap des 50 sélections malgré la maladie de Crohn

2017_0531_mnt_training_full-8

Au rang des exploits en matière de hockey sur gazon, le cap des 50 sélections représente une étape importante. Mais pour Smythe, atteindre ce plateau s’avère encore plus impressionnant étant donné qu’il n’y a pas si longtemps, il croyait que sa carrière internationale était terminée. L’incertitude de Smythe quant à son avenir dans le hockey sur gazon était attribuable à l’incertitude qu’il y avait au sujet de son état de santé.

REGARDEZ LA VIDÉO ET LISEZ L’ARTICLE COMPLET

10. David Jameson prend sa retraite internationale après 14 ans

2014-0727-HOm-CAN_TTO-341a

Following a 14-year career with 232 international senior-level matches, Vancouver athlete David Jameson retired internationally in early 2017. veteran defender began his senior career in 2002 in a series of games in Brussels, Belgium. In the end, Jameson can be considered one of the most successful careers in the history of Canadian field hockey, including four Pan American Games, three Commonwealth Games and one World Cup.

READ FULL ARTICLE