Hockey sur gazon Canada > Vingt Canadiennes pour la tournée chilienne de janvier

Vingt Canadiennes pour la tournée chilienne de janvier

Izzy Fraser est une de deux joueuses qui fera ses premiers pas avec l’Équipe nationale senior dans la nouvelle année au Chili. Photo/FHC

December 11, 2017 | Field Hockey Canada | fieldhockey.ca

La joueuse de 17 ans Izzy Fraser était assise dans les estrades au Rutledge Field de West Vancouver l’été dernier quand le Chili et le Canada s’affrontaient dans un match de la R2 de la Ligue mondiale. Dans quelques semaines, elle accompagnera l’Équipe nationale féminine (ÉNF) dans sa première tournée de 2018 à Santiago au Chili.

« Il y a moins d’un an, je regardais ces deux équipes jouer et j’ai maintenant l’occasion de disputer ces matchs. C’est fou quand on y pense », raconte Fraser.

En quête de temps chaud et d’une expérience de compétition internationale, l’ÉNF se rendra au Chili au mois de janvier à l’occasion d’une tournée d’entraînement de deux semaines. L’équipe quitter pour Santiago le 17 janvier 2018 et sera de retour le 30 janvier 2018.

Le personnel d’entraîneur a invité 20 joueuses à cette tournée. L’équipe reflète un peu le groupe qui a conclu la Coupe panaméricaine de la saison dernière à l’exception de quelques changements. L’équipe aura ensuite une coute pause avant de repartir à San Diego pour une deuxième tournée d’entraînement en préparation pour les Jeux du Commonwealth dans l’état de Queensland en Australie au mois d’avril.

Avec 13 joueuses de 25 ans ou moins, il s’agit d’un jeune groupe qui grandit et progresse ensemble. Fraser et Sara Goodman sont les deux joueuses les plus jeunes et participeront à une première tournée senior dans la nouvelle année. Selon l’entraîneur adjoint Steph Andrews, l’équipe vient de conclure un bloc d’entraînement intensif et est prête à affronter la compétition.

« Il y a une occasion de sortir de ce temps froid. C’est la première tournée d’entraînement de l’année ou nous pouvons amener toutes les joueuses, notamment nos filles qui jouent à l’étranger, ensemble pour nos préparatifs pour les Jeux du Commonwealth », indique Andrews.

Même si l’an dernier pourrait être perçu comme une déception, alors que l’ÉNF n’a pas progressé au-delà de la R2 de la Ligue mondiale, ratant sa qualification pour la Coupe du Monde, Andrews affirme que l’équipe est davantage motivée et a réalisé de gros progrès depuis.

« Parfois quand tu fais face à l’adversité, cela peut-être très bon pour l’équipe. La Ligue mondiale leur a permis d’ouvrir les yeux », affirme Andrews. « La Coupe panaméricaine a été un tournant important, alors que nous avons commencé à jouer de la façon qu’on voulait. Maintenant nous venons de compléter un gros bloc d’entraînement et nous nous tournons vers la compétition 2018 »

Andrews, qui est aussi l’entraîneur-chef de l’équipe junior féminine de développement a eu une occasion de regarder les jeunes joueuses du pays se développer au cours des dernières années. Fraser et Goodman sont des produits du parcours junior de développement de Hockey sur Gazon Canada (HGC) et selon Andrews, elles sont prêtes pour l’étape suivante.

« Elles ont bien progressé dans le parcours junior. Ce sera bon de les voir amasser un peu d’expérience internationale senior », raconte-t-elle.

Fraser est étudiante en 12e année à l’École secondaire Magee à Vancouver où elle est inscrite dans le programme sportif SPARTS qui se concentre sur les études et l’entraînement à temps partiel avec l’ÉNF. Pour elle, l’occasion de s’entraîner avec l’équipe nationale a été une expérience d’apprentissage incroyable. »

« Même avec notre premier bloc d’entraînement, j’ai déjà tellement appris », raconte Fraser. « J’ai hâte de poursuivre mon développement et de continuer de me rapprocher de l’équipe. »

Fraser a joué au-dessus de son groupe d’âge depuis qu’elle a été retenue au sein de l’équipe régionale de la Colombie-Britannique à l’âge de 13 ans. Fraser a suivi un parcours qui comprenait du hockey de club et à son école secondaire tout en poursuivant son engagement avec le programme régional de l’Association de hockey sur gazon de la Colombie-Britannique. Elle dit avoir eu le privilège d’avoir joué avec et contre des membres actuelles de l’équipe nationale, notamment Shanlee Johnston et Hannah Haughn au cours des dernières années et les considère comme des modèles.

« J’ai toujours admiré Hannah Haughn. Sa vitesse et sa ténacité sur le terrain », raconte Fraser. « Cela fait que je veux être une joueuse avec ce type de compétence et de force physique. »

Andrews dit que Fraser est en voie d’acquérir cette force et cette présence physique.

« Elle est forte physiquement. C’est une chose qui l’a toujours distingué depuis que l’observe. Peu importe l’adversaire, elle fonce toujours et elle est toujours agressive », indique Andrews.

Sara Goodman est à sa première année à l’Université de la Colombie-Britannique, après avoir récemment remporté la Coupe McCrae du Championnat national universitaire d’U Sports. EN plus de ses responsabilités chez les Thunderbirds, Goodman s’est entraînée à temps complet avec l’ÉNF. Elle raconte que l’expérience a été incroyable jusqu’à maintenant et elle a hâte de poursuivre sa progression.

« Le niveau auquel l’équipe s’entraîne est incomparable à ce que j’ai connu auparavant. Elles viennent tellement avec une mentalité solide chaque jour », raconte Goodman. « Les filles m’appuient beaucoup et je suis très heureuse de pouvoir m’entraîner avec elles. »

Originaire de Cowichan en Colombie-Britannique et aussi issue des programmes de l’Association de hockey sur gazon de la Colombie-Britannique, Goodman a suivi le parcours national de développement junior depuis plusieurs années et elle fait maintenant le saut avec l’équipe senior. Elle se souvient de son expérience avec le groupe junior de développement et d’avoir appris de joueuses d’expérience de l’équipe nationale qui l’ont inspiré à atteindre le niveau supérieur.

« Je me souviens quand Kate Gillis, Thea Cully et Dani Hennig nous ont parlé (au groupe de développement junior), possiblement à mon premier ou deuxième camp. La façon dont elles ont parlé du programme a vraiment allumé mon désir de m’impliquer », raconte-t-elle.

Quelques années plus tard, Goodman vivra sa première tournée internationale avec l’équipe senior. L’entraîneur adjoint Andrew dit qu’avec des joueuses comme Fraser et Goodman au sein du programme, l’avenir de l’ÉNF parait brillant.

« Elle a vraiment grandi et elle a progressé dans le programme de développement junior », estime Andrews. « C’est une autre joueuse sur qui vous devriez garder un œil pour l’avenir. »

Avec une moyenne d’âge de 23 ans, ce jeune groupe d’athlètes d’Équipe Canada bâtit vers des Jeux du Commonwealth réussis, en ne perdant jamais de vue une grande étape future : Tokyo 2020.

Équipe nationale féminine – Groupe de tournée Chili 2018

Player NamePositionCapsProvince
Kaitlyn WilliamsGK95BC
Rowan HarrisGK20ONT
Alison LeeDEF14ONT
Hannah EborallDEF5ONT
Dani HenningDEF137BC
Karli JohansenDEF86BC
Sara McManusDEF125BC
Shanlee JohnstonDEF65BC
Sara GoodmanDEF0BC
Hannah HaughnMF132BC
Amanda WoodcroftMF68ONT
Maddie SeccoMF93BC
Brienne StairsMF118ONT
Alex ThickeMF41BC
Kate WrightSTR173ONT
Jordyn FaiczakSTR14ONT
Rachel DonohoeSTR35BC
Nikki WoodcroftSTR22ONT
Steph NorlanderSTR65BC
Izzy FraserSTR0BC

Reverse Pass