Hockey sur gazon Canada > Un Camp d’évaluation pour préparer l’année 2018 de l’équipe nationale masculine

L’équipe nationale masculine senior a repris le collier alors qu’un camp d’évaluation de trois semaines a commencé à la fin du mois d’octobre. Ce camp annuel permet d’identifier les joueurs qui sont admissibles aux brevets de Sport Canada et s’avère aussi un moment important pour la sélection des joueurs de l’équipe nationale masculine senior et de l’équipe senior de développement en vue de la prochaine année.

LES PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS EN 2018:
Jeux du Commonwealth 2018 |  4 au 15 avril | Gold Coast, Australie
Coupe du Monde de la FIH 2018 | 28 nov. au 16 déc. | Bhubaneswar, Inde

Selon l’entraîneur-chef par intérim Paul Bundy, ce camp constitue une belle opportunité de rassembler tout le monde sur le même terrain afin de mettre en pratique un solide programme d’entraînement et de donner la chance à de jeunes espoirs d’aspirer à un poste au sein de l’équipe senior.

« Dans le fond, nous nous attardons beaucoup aux joueurs qui pourraient passer de notre équipe senior de développement ou de notre équipe junior à l’équipe nationale senior », a indiqué Bundy.

L’entraîneur estime que la compétition pour les postes disponibles sera encore plus relevée cette année, en raison du niveau des joueurs qui seront de retour, de la présence de joueurs qui évoluent en Europe et du talent qu’affichent quelques nouveaux joueurs.

« Dans le passé, nous avions eu seulement cinq ou six joueurs qui aspiraient à des postes », a-t-il noté. « Maintenant, nous en avons une quinzaine qui sont en compétition pour les différents postes. »

Le capitaine de l’équipe, Scott Tupper, se dit inspiré et motivé de voir une nouvelle génération de joueurs batailler ainsi pour des postes. Il s’est dit d’avis que cela servira de tonique pour ses coéquipiers et lui en vue de la prochaine année.

« C’est bien de voir qu’il y a des gars qui cognent à la porte et qui nous poussent dans le dos », a souligné Tupper. « Quand il y a des nouveaux, c’est tout le groupe qui a tendance à relever son niveau de jeu. »

Scott Tupper practices his drag-flicks before an inter-team scrimmage. Field Hockey Canada/Photo

Scott Tupper s’exerce à faire des tirs balayés avant un match intraéquipe. Photo/Hockey sur gazon Canada

Tupper s’est dit d’avis qu’après quelque mois d’entraînement individuel et de travail moins centralisé, réunir la majorité de l’équipe au même endroit comme ç’a été le cas ces derniers jours constitue un bon tremplin pour l’équipe en prévision du calendrier des compétitions qui l’attend en 2018.

« Le fait que tout le monde soit rassemblé, ça donne une nouvelle dose d’énergie », a-t-il fait remarquer. « Et en bout de ligne, c’est un camp d’essai, alors il faut donner son meilleur niveau de performance. Chaque joueur doit prouver qu’il mérite de jouer et de faire partie du programme au cours de la prochaine année. »

Bundy a indiqué qu’un des principaux objectifs de l’équipe, c’est de favoriser l’embauche de joueurs canadiens par des clubs qui participent à des championnats professionnels en Europe, afin que nos athlètes puissent s’aguerrir encore plus à la compétition de haut niveau.

« Ça leur donne une autre opportunité de grandir. C’est important qu’ils apprennent à connaître la façon de faire de différents entraîneurs, de différents joueurs, à un niveau différent et à des systèmes de jeu différents », a souligné Bundy.

Tupper, qui a lui-même joué en Europe cinq ans, a abondé dans le même sens que Bundy, affirmant que le niveau de jeu est excellent là-bas et que ça constitue une belle opportunité pour ses coéquipiers de l’équipe nationale.

« Surtout qu’en étant un Canadien, il y a davantage de pression sur tes épaules parce que tu dois être à ton meilleur et montrer que tu mérites de te retrouver là-bas », a mentionné Tupper. « La compétition est tellement bonne, c’est une bonne façon de s’habituer à jouer sous pression à chaque fin de semaine. »

Le Canada est présentement classé au 11e rang dans le monde et les compétitions au programme en 2018 seront non seulement une occasion pour l’équipe de s’améliorer, mais aussi de progresser au classement mondial en prévision des Jeux olympiques de 2020 qui auront lieu à Tokyo.

L’année 2017 a permis à l’équipe nationale senior de participer à de grandes compétitions et de réaliser des exploits notables. Le plus grand moment est survenu à l’occasion de la demi-finale de la Ligue mondiale, alors que le Canada a surpris l’Inde, formation classée sixième au monde, pour s’assurer une place à la Coupe du Monde de la FIH 2018. L’équipe nationale senior sera donc fort occupée en 2018, alors qu’elle participera à un Tournoi des Cinq Nations en Espagne, aux Jeux du Commonwealth en Australie et à la Coupe du Monde en Inde.

La composition de l’équipe nationale senior et de l’équipe senior de développement sera annoncée en décembre.

 

10-27-2017MNTTraining3