Hockey sur gazon Canada > Coupe panaméricaine : L’Argentine inflige une première défaite au Canada en demi-finale

Coupe panaméricaine : L’Argentine inflige une première défaite au Canada en demi-finale

PHOTO : Le défenseur Karli Johansen du Canada à l’attaque contre l’Argentine en demi-finale du tournoi de la Coupe panaméricaine 2017, le vendredi 11 août à Lancaster en Pennsylvanie.

August 11, 2017 | Kori Sidaway | fieldhockey.ca

Classée troisième au monde, l’équipe de l’Argentine a infligé aux Canadiennes leur première défaite en demi-finale du tournoi de la Coupe panaméricaine 2017 vendredi à Lancaster en Pennsylvanie. Le Canada jouera donc le match pour la médaille de bronze, dimanche contre les États-Unis.

Le Canada avait pourtant bien entamé le match, gardant la possession de la balle dans les premières minutes et profitant de quelques occasions. Rachel Donohoe a généré la première de ces occasions, envoyant un gros tir du revers dangereux d’un côté à l’autre de l’enclave argentine, mais ses coéquipières se trouvaient hors de portée de la balle, incapable d’y toucher.

C’est l’Argentine qui a ouvert la marque à la sixième minute, déjouant la gardienne Kaitlyn Williams en redirigeant la balle du revers.

Williams et sa défensive ont ensuite été solides dans les minutes qui ont suivi alors que l’Argentine a frappé à la porte, notamment Alison Lee qui s’est interpose pour empêcher un but certain alors que la balle est passée entre les jambes de Williams. Lee s’est chargée de la balle sur sa ligne de but à la 11e minute pour préserver l’écart d’un seul but.

Au deuxième quart, l’Argentine est sortie en force, dominant la majeure partie du jeu et appliquant un échec avant, étranglant toute occasion de passes canadiennes vers son territoire. Cette pression a maintenu les Canadiennes sur leurs talons dans leur propre territoire.

La gardienne canadienne Williams et la défensive de l’équipe a démontré du beau jeu pour empêcher un autre but, mais les Argentines ont trouvé le fond du filet sur un coup de coin de penalty, dirigeant un tir brossé dans le coin inférieur gauche pour porter la marque à 2-0 avant la mi-temps.

La deuxième demie a été marquée par une pression continue de l’Argentine en zone canadienne alors que ces dernières n’ont pas su pénétrer le demi-cercle argentin. La défenseure du Canada Danielle Hennig a réalisé quelques arrêts notoires dans sa couverture de Poteau sur des coups de coin de penalty, mais encore une fois, l’Argentine a ajouté à son avance dans le coin gauche et c’était 3 à 0.

Alors que les Canadiennes ont foncé sur une contre-attaque à la 37e minute, elles ont obtenu leur premier coup de coin de penalty du match alors que l’arbitre tentait de calmer le jeu de plus en plus robuste. Karli Johansen a effectué le coup de coin de penalty et a trouvé le fond du filet dans le coin inférieur gauche pour réduire l’écart à deux buts.

Le vétéran défenseure Hennig a affirmé que cette mentalité de ne jamais abandonner est unique à l’équipe canadienne. “Je crois que nous abordons chaque match croyant que nous pouvons l’emporter. Je crois que nous possédons une certaine confiance tranquille”, a-t-elle dit après la rencontre.

Faisant référence aux matchs précédents du tournoi de la Coupe panaméricaine 2017. “Je crois que nous avons démontré comment nous pouvons jouer dans le match contre les Américaines”, a ajouté Hennig. “Même aujourd’hui, il y a eu des moments où nous avons mis de la pression sur l’Argentine. Nous étions là et nous savions que nous sommes très près. Nous espérions pouvoir réussir le coup aujourd’hui et c’est malheureux que ce ne soit pas le cas.”

Défier les équipes mieux classées n’est pas quelque chose qui a été ni qui reste hors de la portée des Canadiennes. Même qu’elles l’ont fait à quelques occasion, particulièrement récemment. Elles viennent justement de faire match nul contre la quatrième équipe au monde, les États-Unis en phase de groupes de ce tournoi, mettant fin à une séquence de 26 victoires des Américaines à leurs dépens qui remontait à 12 ans.

De plus, l’équipe canadienne féminine a récemment vaincu l’Inde et la Corée du Sud, mettant fin à des séquences de victoires qui dataient de près de 20 ans dans chaque cas et forçant un nul contre l’Angleterre en 2014, alors classée deuxième équipe au monde.

C’est une équipe en mission avec une destination et ses joueuses en sont bien conscientes.

“Nous allons garder le cap au chapitre de la confiance, sachant que peu importe notre adversaire, nous pouvons lutter avec quiconque si nous jouons au sommet de notre forme et que nous pouvons gagner chaque match”, assurer Hennig. “C’est ce que nous allons faire dans le match pour la médaille de bronze.”

Vous pouvez suivre le match pour la médaille de bronze qui s’annonce fort palpitant contre l’Équipe des États-Unis, le dimanche 13 août à 16 h HE / 13 h HP.

Pour consulter l’horaire complet de l’équipe féminine, veuillez cliquer ici.

Pour voir la webdiffusion en direct des matchs, veuillez cliquer ici.