Hockey sur gazon Canada > LM3 : L’Inde inflige un premier revers aux Canadiens

LM3 : L’Inde inflige un premier revers aux Canadiens

PHOTO : Iain Smythe et Mark Pearson surveillent un joueur indien dans la défaite de 3-0 du Canada au tournoi de demi-finale de la Ligue mondiale, le 17 juin 2017 à Londres (par Yan Huckendubler)

June 17, 2017 | Kori Sidaway | fieldhockey.ca

Après une victoire impressionnante à son premier match l’équipe canadienne masculine de hockey sur gazon a été prise de court et a subi un revers de 3-0 aux mains de l’Inde samedi à Londres.

Cette défaite est la première du Canada au tournoi de demi-finale de la Ligue mondiale 2017 et avec une fiche de 1-1, les Canadiens occupent le troisième rang du Groupe B. Les Canadiens affronteront maintenant les Pays-Bas lundi (9 h HE / 6 h HP, CBC Sports), avant de conclure la phase de groupes contre l’Écosse mardi contre l’Écosse (7  h HE / 4 h HP, CBC Sports).

Le Canada n’a pas eu trop le temps de réfléchir après son dernier match contre le Pakistan avec une période de moins de 20 heures avant son deuxième match.

Alors que les Indiens savaient qu’ils pouvaient en profiter, ils ont mis les Canadiens sous pression tôt le match.

“Ils ont bien déplacé la balle et nous ont forcé à jouer dans notre territoire en début de rencontre”, raconte l’attaquant canadien Keegan Pereira. “Ce n’était pas exactement notre plan de match et ils ont un peu profité de la situation, particulièrement au premier et au deuxième quart.”

L’Inde a profité d’un revirement à la première minute et il a obtenu le premier coup de coin de penalty du match, ratant tout juste l’occasion de prendre les devants sur un tir glissé de Harmanpreet, qui a placé la balle au-dessus du but canadien.

Le gardien canadien David Carter, qui démarrait un deuxième match de suite a été interpelé dès la deuxième minute et il a réalisé un superbe arrêt du bâton contre Ramandeep.

Carter a réalisé un autre arrêt à la cinquième minute, cette fois aux dépens de Sunil, mais le joueur indien a été en mesure de frapper la balle qui a été déviée par un joueur canadien sur le rebond avant d’entrer dans la cage canadienne pour donner les devants 1-0 aux Asiatiques.

Les Indiens ont marqué le deuxième but avant la fin du deuxième quart sur une déviation d’Akashdeep sur courte distance à la 10e minute et a marqué un troisième but au début du deuxième quart quand Sardar a marqué un autre filet, encore une fois sur un tir dévié par un joueur canadien à la 18e minute.

Ces trois buts rapides en début de rencontre ont sorti le Canada de son plan de match.

“Habituellement, nous sommes une équipe qui aime poursuivre la balle et tenter de presser nos adversaires”, ajoute Pereira. “L’Inde garde très bien la balle. Leurs joueurs gardent possession et nous forcent à nous déplacer.”

Le Canada a eu une occasion de s’inscrire au tableau avant la fin de la première demie quand le capitaine Scott Tupper a effectué une passe rapide sans regarder de l’entrée du demi-cercle vers le deuxième poteau où Floris van Son démarqué a vu la balle passer sous son bâton et hors-cible.

Cette occasion a toutefois indiqué que le Canada avait tourné le coin dans cette rencontre.

“Nous avons bien mieux fait en deuxième demie qu’en première”, estime Van Son. “Nous avons changé de tactique un peu et cela a bien fonctionné. Nous les avons davantage tenus dans leur moitié de terrain au troisième et au quatrième quart qu’en première demie.”

Canada a profité d’un premier coup de coin de penalty à la 33e minute après une belle démonstration technique de Pereira. Toutefois, le tir glissé haut de Gordon Johnston a été arrêté par Vikas Dahiya, qui a relevé Akash Chikte devant la cage indienne en deuxième demie.

Après une série de coups de coin indiens bloqués par la défensive canadienne, Pereira s’est à nouveau retrouvé dans le demi-cercle indien avec la balle à la 52e minute et l’a remis à Brandon Pereira sur le côté du filet, mais sa tentative a raté la cible.

La dernière occasion canadienne de s’inscrire au pointage est survenue à la 58e minute sur un coup de coin de penalty.

Après un arrêt sur un tir glissé de Tupper, la balle s’est retrouvée devant Mark Pearson et lui ainsi que Van Son ont tenté de marquer, mais en vain.

Malgré la défaite, Pereira et les Canadiens restent positifs pour la deuxième moitié de la phase de groupes.

“Je crois que dans le match contre le Pakistan et en deuxième demie contre l’Inde, nous avons démontré que lorsque nous arrivons à garder possession de la balle et à faire bouger l’adversaire et que nous faisons ce que nous voulons, nous sommes une bonne équipe”, raconte Pereira. “Nous sommes une bonne équipe quand nous laissons la balle faire le travail.”

PLUS