Hockey sur gazon Canada > Kathleen Leahy de retour après avoir récupéré d'une déchirure au LCA

“Ça se présente bien” pour Kathleen Leahy, qui a recommencé à s’entraîner après avoir subi une grave blessure au genou qui l’a gardée à l’écart du jeu durant six mois et demi.

Leahy s’est blessée à un moment à fendre le cœur, alors qu’elle a subi une déchirure au ligament croisé antérieur le 17 octobre 2016, juste avant le Championnat national du SIC. Dix jours plus tard, une chirurgie a permis de réparer la déchirure. Et puis, six mois et demi plus tard, voilà qu’elle se prépare à disputer la Coupe panaméricaine qui aura lieu au mois d’août.

“Six mois et demi, c’est vraiment rapide pour récupérer d’une blessure au LCA et je n’aurais jamais pu y arriver sans l’énorme soutien que j’ai reçu pour passer au travers les journées difficiles,” affirme Leahy. “Je n’aurais pu demander mieux comme équipe de soutien.”

En plus de pouvoir compter sur une solide équipe de soutien qui comprenait des soigneurs, des coéquipières, des amis et des membres de sa famille, Leahy dit avoir réussi à rebondir aussi rapidement parce qu’elle a fait preuve d’une grande discipline.

Cette discipline s’est affichée non seulement quand elle devait suivre ses traitements, mais aussi dans sa façon de se comporter avec ses coéquipières de l’équipe nationale.

Même si elle était blessée, Leahy n’était jamais restée bien loin du terrain. Installée dans son fauteuil roulant, elle a assisté au Championnat du SIC. Elle s’est également assurée d’être dans l’entourage de l’équipe nationale aussi souvent que possible afin d’aider ses camarades du mieux qu’elle le pouvait.

“J’espérais que ma réintégration au sein de l’équipe se fasse le plus en douceur possible, explique-t-elle. Je ne voulais pas être en retard sur les autres à mon retour. Je voulais être là pour les aspects tactiques et collectifs.”

Malheureusement, ce n’est pas la première fois que Leahy doit composer avec une blessure au genou. À ses yeux, un retour au jeu n’est pas tant un nouveau départ qu’un arrêt momentané qu’elle a l’habitude de gérer.

“Je pense que ça fait partie du processus, dit-elle. Ma carrière dans les rangs universitaires a été plutôt mouvementée – j’ai alors subi deux déchirures du LCA – et ce n’est pas tout à fait ce que tu souhaites vivre, mais ça m’a aidée. Si je n’avais pas vécu ce que j’ai vécu à l’université, je ne serais pas ici en ce moment.”

Leahy s’entraîne présentement avec l’équipe nationale féminine et elle espère revenir à 100 pour cent de sa forme très bientôt, alors que la Coupe panaméricaine pointe à l’horizon.

“Il reste encore quelques mois avant la Coupe panaméricaine, alors c’est bien de pouvoir recommencer à fouler le terrain et d’avoir un peu de temps pour me préparer, et vraiment retrouver mon rythme.”

Vous pourrez suivre Leahy et le reste de l’équipe nationale féminine à l’occasion de la Coupe panaméricaine qui se déroulera du 4 au 13 août. Cliquez ici pour en savoir plus sur cette compétition.