Hockey sur gazon Canada > Les Canadiennes concluent par une victoire sur le Mexique

Les Canadiennes concluent par une victoire sur le Mexique

PHOTO : Brienne Stairs a marqué quatre buts dans la victoire du Canada en tombée de Rideau du Tournoi de R2 de la Ligue mondiale Gryphon Hockey contre le Mexique, le 9 avril 2017 à West Vancouver en Colombie-Britannique (photo par : Yan Huckendubler)

April 9, 2017 | Shaheed Devji | fieldhockey.ca

À son dernier match du Tournoi de la R2 de la Ligue mondiale 2017 Gryphon Hockey à West Vancouver, Brienne Stairs a marqué quatre buts pour conduire l’équipe canadienne à une victoire de 4-0 sur le Mexique dans le match pour la cinquième place.

Les quatre buts de Stairs ont gonflé son total à 10 buts ans la compétition, au premier rang des buteurs de la compétition à West Vancouver.

Les Canadiennes concluent ainsi le tournoi avec une paire de victoires sur Trinité-et-Tobago et le Mexique cette semaine avec une fiche cumulée de quatre victoires et deux défaites.

« C’était très spécial de disputer un tournoi de la sorte à la maison », affirme Karli Johnasen de North Vancouver qui faisait partie d’un groupe de joueuses qui étaient littéralement à domicile et membre d’une délégation très importante d’athlètes de la Colombie-Britannique qui disputait une première compétition à domicile. « Nous avions le cœur brisé de ne pas nous retrouver en demi-finale comme on le désirait hier et en finale aujourd’hui. »

« Je crois que nous avons bien fait collectivement. Nous avons vécu des moments qui nous ont fait mal, mais je suis vraiment fière de toutes les joueuses. »

Dans le match de dimanche, la capitaine canadienne Kate Wright a disputé son 168e match international pour le Canada, à égalité avec Stephanie Jameson pour le plus grand nombre de matchs disputés par une joueuse de l’Équipe nationale féminine du Canada.

« C’est plutôt spécial. Je connais très bien Stephanie », a indiqué Wright. « J’ai joué avec elle quand je me suis joint à l’équipe. »

« Savoir que tu peux jouer 168 matchs internationaux et te rendre aussi loin dans notre sport sert de source d’inspiration et j’espère pouvoir l’être pour tous les jeunes qui sont là. »

Wright et les Canadiennes auraient aimé un menu très différent dimanche alors que les deux finalistes allaient progresser en demi-finale de la Ligue mondiale (R3) plus tard cette année ou des places pour la Coupe du Monde Féminine de la FIH 2018 seront en jeu.

Le Canada peut toujours obtenir sa place à la Coupe du Monde plus tard cette année en remportant le tournoi de la Coupe panaméricaine.

« Nous étions très déçues de ne pas jouer cette demi-finale et travailler pour atteindre la finale. Par contre, nous désirions quand même conclure sur une bonne note et démontrer à tout le monde comment nous jouons. Je crois que nous l’avons démontré à notre dernier match contre Trinité-et-Tobago et cette fois encore contre le Mexique. »

« Pour la suite, nous allons devoir prendre une grande respiration et nous concentrer à nous. Nos objectifs ne sont pas écarts. Il y a encore une occasion de nous qualifier pour la Coupe du Monde et nous allons tout faire pour y parvenir. Nous allons investir le travail au cours du prochain bloc d’entraînement et sortir en force cet été. »

Les Canadiennes repartiront certainement avec des sentiments partagés du Tournoi de R2 de la Ligue mondiale Gryphon Hockey à West Vancouver, mais les éléments positifs qui resteront seront l’occasion de jouer à domicile, un événement que les Canadiennes n’ont pas souvent l’occasion de vivre souvent.

« J’ai certainement vécu plus d’enthousiasme que de pression », ajoute Johansen. « C’était incroyable d’avoir tous les partisans qui nous ont appuyés, peu importe le résultat. Avec toute l’aide au terrain et avec les bénévoles, c’était très spécial ».