Hockey sur gazon Canada > Sidhu et les juniors cherchent à laisser leur marque au Camp senior

Sidhu et les juniors cherchent à laisser leur marque au Camp senior

PHOTO : Harbir Sidhu au Camp de brevet et d’identification du Programme national masculin le 19 octobre 2016

October 21, 2016 | Shaheed Devji | fieldhockey.ca

Le rideau tombe sur le Camp de brevet et d’identification 2017 du Programme national masculin avec un match intraéquipe vendredi soir et plusieurs athlètes juniors ont l’intention de laisser une bonne dernière impression.

Alors que l’alignement de l’équipe canadienne pour la Coupe du Monde Junior 2016 sera annoncé la semaine prochaine, il n’y a aucun besoin de motive qui que ce soit pour performer.

Les implications de Coupe du Monde ne sont pas la seule raison pourquoi le camp de cette semaine avait une signification importante pour les joueurs juniors canadiens.

« Je désire vraiment me tailler une place au sein de l’équipe senior ou de faire quelques tournées », indique Harbir Sidhu, qui aspire à faire partie de l’équipe pour la Coupe du Monde Junior de cette année. « Je travaille très fort pour démontrer ce que j’ai à offrir et que je peux m’adapter à la façon dont nous sommes censés jouer. »

Sidhu figure parmi la poignée de joueurs qui s’est entraînée à quelques occasions avec le groupe senior au cours de la dernière année.

Des joueurs comme lui espèrent avoir suffisamment d’incidence cette semaine et potentiellement à la Coupe du Monde Junior en décembre pour être de la sélection senior en 2017.

Selon l’homme à la barre du programme, il y a de bonnes chances que cela se produise.

« Il y a toujours cette option et je garde toujours un œil sur ce que les gars font et comment ils peuvent ajouter de la valeur au groupe senior », affirme Anthony Farry, entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine. « Il y a une véritable possibilité que quelques-uns des joueurs juniors passent directement à l’équipe nationale senior ou à l’équipe senior de développement. »

Pour ce faire, il devra y avoir plus que le rendement sur le terrain.

“Nous allons travailler plusieurs éléments à propos de leur caractère pour voir à quel genre de personne nous avons affaire », dit-il.

« Nous savons qu’il y a plusieurs personnes ici qui peuvent jouer au hockey, mais nous voulons nous assurer qu’ils correspondent bien au groupe pour l’avenir, non seulement quant à la qualité de leur jeu, mais aussi leur qualité comme personnes. »

Sidhu, qui a passé la dernière année comme membre des équipes senior et junior de développement, a entendu ce message sans se tromper.

« Parfois il faut travailler et attendre », dit-il quant à son approche pour ce camp et en vue de la prochaine année de compétition. « Ils nous répètent constamment : ‘Caractère, caractère’. »

Quane ce soit de compléter un tour de piste ou d’effectuer les courses navettes, il faut travailler aussi dur que possible. Je crois qu’ils y voient beaucoup de valeur et cela démontre que tu peux tout investir sur le terrain. »