Hockey sur gazon Canada > CMJ : L’expérience au cœur des préparatifs du Canada

CMJ : L’expérience au cœur des préparatifs du Canada

Photo : L’Équipe canadienne U-21 célèbre un but au Championnat panaméricain junior 2016 à Toronto plus tôt cette année (par Yan Huckendubler).

September 22, 2016 | Shaheed Devji | fieldhockey.ca

À moins de trois mois de la Coupe du Monde Junior de la FIH 2016, l’équipe junior de développement du Canada est de retour à l’entraînement à Vancouver. Toutefois, les préparatifs pour le plus gros tournoi mondial junior ont démarré depuis longtemps.

Le Championnat junior panaméricain de l’an dernier à Toronto où le Canada s’est qualifié pour la Coupe du Monde Junior de la FIH 2016 a été le tremplin parfait pour le dernier droit de préparatifs vers la Coupe du Monde.

Dix-huit des joueurs de moins de 21 ans retenus au sein d’un groupe d’entraînement de 48 joueurs pour la Coupe du Monde Junior plus tôt cet été ont participé au tournoi de qualification à Toronto et la majorité des autres joueurs ont été impliqués dans les préparatifs, ce qui fait de ce groupe une équipe beaucoup plus expérimentée qu’il y a six mois.

« Je sens vraiment la chimie au sein du groupe », indique Rohan Chopra d’Ottawa qui a participé aux Panaméricains juniors en mai et est un de quelques athlètes à avoir fait le voyage de I’Est du pays vers Vancouver en préparation pour la Coupe du Monde. « Je crois avoir un rôle plus grand au sein de l’équipe avec mon expérience aux Panaméricains que je peux retourner au groupe. »

L’équipe canadienne masculine est maintenant regroupée à Vancouver pour s’entraîner et lutter les uns contre les autres pour une des places convoitées au sein de l’équipe de la Coupe du Monde Junior.

Cela a fait de la première semaine ensemble un moment fort exigeant.

« Les choses se sont bien passées », a indiqué Brandon Pereira de Surrey en Colombie-Britannique, qui était le capitaine du Canada aux Panaméricains juniors en 2016. « Nous avons eu droit à des sessions difficiles et intenses, mais nous devons passer par là avant d’alelr à la Coupe du Monde. »

Pereira connait la valeur de cette période et celle de l’entraînement collectif pendant de longues periods, ce qui n’est pas possible pour toutes les équipes juniors.

Un de deux joueurs (l’autre étant Balraj Panesar) qui compte participer à une deuxième Coupe du Monde Junior, il sait que la qualification pour le tournoi n’était que le commencement.

« Nous avons beaucoup de pain sur la planche », dit-il. « Nous devons développer une régularité et nous devons travailler à jouer davantage comme une équipe. »

Le jeu collectif est important et la capacité des joueurs à bien travailler au sein d’une structure d’équipe aura une grande incidence sur les dernières sélections que l’entraîneur Indy Sehmbi fera.

Ce sera aussi le cas du jeu individuel, qui fait de chaque session d’entraînement jusqu’à la sélection un exercice fort intense.

« C’est compétitif », confirme Chopra. « J’aime comment chacun pousse l’autre, nous assurant que tout le monde travail dur. Dans mon cas, je me pousse pour atteindre le prochain niveau, la norme pour la Coupe du Monde. »

Plusieurs des athlètes participeront au Camp de brevets et d’identification du Programme national senior au mois d’octobre, après quoi l’Équipe canadienne pour la Coupe du Monde Junior de la FIH 2016 sera nommée.

La Coupe du Monde Junior de la FIH 2016 se déroulera du 8 au 18 décembre à Lucknow en Inde. Le Canada se retrouvera parmi 16 des meilleurs équipes junior masculines au monde, notamment l’Argentine, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, l’Égypte, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, les Pays-Bas, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan et l’Espagne.