Hockey sur gazon Canada > Sept athlètes juniors s’entraîneront avec l’Équipe senior féminine en janvier

Un groupe de nouveaux jeunes visages se joindra à l’Équipe nationale féminine quand elle se réunira pour reprendre l’entraînement à Vancouver en janvier.

Sept athlètes récemment nommées au sein de l’Équipe nationale junior féminine de développement 2016 (ÉJD) ont été choisies pour s’entraîner à temps complet avec les joueuses seniors au Centre national d’entraînement à Vancouver.

Alexis de Armond (Victoria, C.-B.), Hannah Eborall (Beamsville, ON), Margaret Pham (Mississauga, ON), Nikki Woodcroft (Waterloo, ON), Rowan Harris (Ottawa, ON), Shannon Pereira (Toronto, ON) et Thora Rae (Vancouver, C.-B.) ont accepté de s’entraîneur à temps complet avec les joueuses du Programme national.

« Ces jeunes joueuses aspirantes se joindront à un environnement bien établi axé sur les joueuses et sur le rendement qui accélérera leur croissance », indique Ian Rutledge, directeur et entraîneur-chef de l’Équipe nationale féminine. « Elles présentent toutes un potentiel immense. Leur sélection leur permettra d’accélérer leur développement et leur fournir une occasion de transformer ce potentiel en réalité. »

« Nous comptons présentement sur un noyau exceptionnel d’athlètes seniors; certaines de ces athlètes ne sont pas tellement plus âgées que d’autres joueuses de ce groupe. Avec un œil vers la Coupe du Monde de 2018 et les Jeux olympiques de Tokyo 2020, il est essentiel pour notre croissance et nos succès que nous développions continuellement et que nous maximisions notre temps ensemble dans un environnement d’entraînement quotidien à temps complet. Les différentes athlètes de l’équipe de 2016 se complètent très bien. Chacune a faim de connaître du succès et cela maintiendra les normes élevées déjà établies par le groupe actuel. »

L’occasion de s’entraîner quotidiennement avec les athlètes et le personnel d’entraîneurs de l’équipe senior va certainement offrir à ces sept filles la meilleure possibilité de réaliser leur potentiel.

C’est quelque chose dont le jeune groupe est bien conscient.

« S’entraîner chaque jour dans cet environnement nous rendra bien meilleures », estime Nikki Woodcroft, qui a fait partie de l’EDJ l’an dernier et a passé les deux dernières saisons avec les Varsity Blues de l’Université de Toronto (Sport interuniversitaire canadien). « Être poussée par les vétérans et voir ce qu’il faut pour être de grandes athlètes va contribuer à notre jeu. »

Le développement rapide sera bénéfique pour les filles juniors alors que les Programmes juniors du Canada ont une grosse année qui se dessine avec la Coupe du Monde Junior 2016.

Les Canadiennes doivent encore se qualifier pour ce tournoi si bien que l’Équipe nationale junior féminine s’envolera pour le Chili en début d’année pour un tournoi amical, puis tentera de se qualifier pour la Coupe du Monde dans le cadre du Championnat panaméricain junior 2016 à Trinité-et-Tobago au mois de mars.

Nous retrouver dans un environnement d’entraînement à temps plein quotidien avec les athlètes qui ont participé à de grandes compétitions tout comme les Jeux du Commonwealth et les Jeux panaméricains et elles ont passé par le processus junior elles-mêmes qui offrira une valeur bien au-delà des conseils sur le terrain.

« C’est tellement incroyable, je n’arrive pas à y croire », a déclaré Thora Rae, 16 ans. « L’an dernier, j’ai participé à mon deuxième camp d’identification U-16 (les filles seniors) étaient nos entraîneurs et nos mentors. Un an plus tard seulement j’ai l’occasion de jouer avec elles, ce qui est incroyable. Je crois que je serai capable d’apprendre tellement d’elles. »

Avec l’équipe senior qui s’est récemment hissée dans le Top 20 mondial, qui a remporté une médaille de bronze aux Jeux panaméricains 2015 garde presque tout le groupe de 2015 pour la saison 2016, un programme qui est toujours en ascension.

Les Canadiennes ont un l’œil tourné vers la Coupe du Monde 2018 et les qualifications pour les Jeux olympiques 2020 et les joueuses juniors qui rejoignent le groupe senior auront toutes les occasions d’entamer leur parcours vers Tokyo de la bonne façon.