Hockey sur gazon Canada > Le Canada impressionne malgré sa défaite contre les Néerlandais en quart de finale

Deux buts sur la contre-attaque ont suffi pour les Pays-Bas, classés deuxièmes au monde dans une victoire de 2 à 0 sur les Canada en quarts de finale de la ronde finale de la Ligue mondiale de hockey, mercredi à Rajpur en Inde.

Malgré la défaite, le Canada, classé 14e au monde a connu son meilleur match du tournoi, conduit par une solide défensive qui a limité les occasions des Néerlandais et une attaque qui a pris vie au quatrième quart, mais qui n’est malheureusement pas parvenu à marquer.

« C’était une bonne performance pour nous aujourd’hui », a déclaré le vétéran milieu Mark Pearson, élu Joueur du match. C’était le deuxième match de suite pour le Canada qu’un de ses joueurs recevait ces honneurs malgré une défaite. « Nous savons que ces gars sont tellement talentueux et tellement rapides, nous sommes donc sortis pour défendre d’abord, puis ensuite profiter de nos occasions quand elles se présentaient. »

Les Canadiens ont ainsi démarré le match avec une stratégie axée sur la défensive.

Après avoir accordé plusieurs buts au premier quart de chacun de ses deux derniers matchs, le Canada a connu un premier quart positif dans son territoire.

Menés par le capitaine Scott Tupper qui a effectué plusieurs tacles solides à l’entrée du cercle, les Canadiens n’ont pas accordé d’occasions notoires et un seul tir au but, qui raté la cible.

Aucun but n’a donc été inscrit au premier quart et l’attaque canadienne s’est mise en marche au fil des minutes.

À la 20e minute, une belle course de Pearson a conduit à un coup de coin de penalty pour le Canada, le premier de cette rencontre. Gordon Johnston a effectué le tir glissé et la balle a été arrêtée par le gardien Pirmin Blaak, tout comme le premier retour de tir. La balle s’est ensuite retrouvée sur le bâton de Tupper, qui pressé derrière et avec un gardien Blaak hors position, a dirigé un revers au-dessus de la transversale.

À la 23e minute, Gabriel Ho-Garcia a bien travaillé pour se démarquer d’un défenseur néerlandais et se trouver de l’espace à l’entrée du cercle des Pays-Bas. Il a effectué un solide tir du revers qui a envoyé la balle en hauteur, en direction de la lucarne, avant de frapper l’attaquant Matthew Guest. La balle est allée dans le fond du but, mais ce but a été refusé puisque la balle a accroché Guest au menton. Le choc a maintenu Guest à l’écart pendant quelques instants.

Alors que le Canada a créé des occasions de marquer et établissait un rythme, les Néerlandais ont ouvert la marque. Une contre-attaque rapide à la 25e minute a permis à Constantijn Jonker de se démarquer pendant une demi-seconde devant le but canadien. Il a contourné un défenseur canadien et a déjoué le gardien Antoni Kindler pour donner les devants aux siens.

Les Pays-Bas ont été fouettés par ce but et ils ont eu une occasion de doubler cette avance en deuxième demie sur leur premier coup de coin de penalty de la rencontre. Le gardien Kindler s’est toutefois dressé devant l’occasion, effectuant deux arrêts rapides, notamment sur un deuxième coup de coin de penalty qui a suivi et qui a été repoussé hors cible.

L’écart d’un but est demeuré jusqu’au quatrième quart alors que l’attaque canadienne a mis de la pression comme jamais auparavant dans ce tournoi.

La meilleure occasion de créer l’égalité est survenue à la 46e minute grâce à Pearson, qui a une fois de plus effectué une superbe course, affrontant, puis déjouant trois défenseurs néerlandais avant de tirer au filet. Blaak a étiré la jambe pour faire l’arrêt et préserver l’avance des siens.

Guest a profité d’une occasion à la 52e minute quand il s’est retrouvé seul dans le cercle, mais Blaak a foncé vers lui pour fermer l’angle et effectuer l’arrêt.

Les Pays-Bas ont été chanceux de s’en tirer sans accorder de but durant cette séquence au quatrième quart et a tiré profit sur une occasion à la 56e minute après que Roel Bovendeert profite d’un retour accordé par Kindler.

« Nous sommes satisfaits de notre rendement, bien que certainement déçus de la défaite », indiquait Pearson, auteur de deux buts dans le tournoi.

« Si nous avions profité de nos quelques occasions, nous aurions pu obtenir un résultat alors nous sommes plutôt satisfaits. »

Le Canada a un dernier match en ronde finale de la Ligue mondiale de hockey face à un des perdants des trois autres quarts de finale (soit Australie vs Allemagne; Grande-Bretagne vs Inde et Argentine vs Belgique). Ce match sera disputé vendredi ou samedi.

Plus de détails sur le Canada en ronde finale de la Ligue mondiale