Hockey sur gazon Canada > Un gros 1er quart conduit la Belgique à vaincre le Canada

(Photo: Yan Huckendubler)

Quatre buts inscrits au premier quart ont permis à la Belgique de surmonter le Canada par la marque de 7 à 2 dimanche, dans un match de ronde finale de la Ligue mondiale de hockey à Rajpur en Inde.

Cette deuxième défaite en autant de matchs pour le Canada signifie que nos représentants devront remporter leur dernier match de phase de groupe et profiter d’un peu d’aide pour éviter de terminer au quatrième rang du Groupe A avant les quarts de finale.

Après avoir encaissé quatre buts tôt dans le match, le Canada a trouvé le moyen de réduire l’écart de moitié au troisième quart. Par contre, les Belges ont ajouté à leur avance avec trois autres buts dans les 15 dernières minutes pour compléter la marque.

« Nous étions hésitants en début de match », a déclaré le capitaine canadien Scott Tupper. « Contre une équipe qui possède une aussi grande force de frappe, on s’est retrouvé dans un gouffre. Ce match a été une expérience d’apprentissage pour nous. »

Le Canada a démarré le match en possession, mais la Belgique classée septième au monde est rapidement passée à l’attaque, marquant le premier but du match à la neuvième minute sur une déviation du gardien canadien David Carter.

Le but de Dockier a ouvert la porte à trois autres buts en trois minutes. Florent van Aubel (12e), Thomas Briels (13e) et Jérome Truyens (14e) ont trouvé le fond du filet et c’était soudainement 4 à 0 pour la Belgique.

Carter a été forcé d’effectuer un superbe arrêt en réaction à un tir de Simon Gougnard avant la fin du quart initial.

Au deuxième quart, le Canada a amélioré son positionnement défensif avant de gruger dans l’avance belge.

À la 28e minute, du bon travail dans la zone belge de Gordon Johnston a conduit au premier d’une série de coups de coin de penalty pour le Canada.

Johnston a été frustré sur deux tentatives, puis sur la troisième, effectuée par Scott Tupper a été repoussé, mais la balle s’est éloignée dans les airs et Mark Pearson l’a rapidement frappé dans le but pour inscrire le Canada au pointage avec son deuxième filet du tournoi.

Ce but de Pearson a donné des ailes aux Canadiens avant le début de la deuxième demie.

Après qu’Antoni Kindler soit entré sur le terrain comme prévu en remplacement de David Carter au début du troisième quart, il a effectué un sensationnel arrêt de la jambe sur un coup de penalty de Tom Boon à la 37e minute, relançant l’attaque canadienne.

Adam Froese a créé un revirement en territoire canadien, conduisant à un échappé et grâce à un superbe mouvement de balle en milieu de terrain et un avantage accordé par l’arbitre, Pearson a trouvé Devohn Noronha-Teixeira qui a dirigé la balle dans le haut du but pour réduire l’écart à 4-2 à la 44e minute.

« Quand nous avons commencé à aligner les passes et à jouer avec un peu plus d’agressivité dans notre zone, nous avons commencé à être un peu plus fluides dans notre jeu, nous avons connu de belles séquences en zone adverse et nous avons obtenu des occasions de marquer », ajoute Tupper. « Je crois que c’est pourquoi nous sommes parvenus à revenir dans ce match. »

Les Canadiens semblaient en mesure de remonter au pointage, mais à la 50e minute, la Belgique a obtenu un coup de coin de penalty et un peu comme Pearson l’a fait au troisième quart, Arthur van Doren a rapidement frappé la balle dans les airs pour déjouer Kindler et donner les devants 5 à 2 aux Belges.

Ces derniers ont ajouté deux autres buts à la 54e minute et à la 58e pour finalement l’emporter 7 à 2.

« Ce qu’il y a de positif est que nous avons disputé deux très bons quarts sur quatre », indique Tupper, un des deux joueurs canadiens (l’autre étant Mark Pearson) ayant représenté le Canada aux Jeux olympiques.

« Si nous regardons les aspects positifs, nous pouvons bâtir là-dessus et espérer avancer. »

Le Canada aura droit à son plus important test de la phase de groupes contre l’équipe la mieux classée au monde, soit l’Australie, le 1er décembre à 8 h (HE) / 5 h (HP).

Si les Canadiens, présentement quatrièmes du Groupe A, demeurent à cette position après ce troisième match, ils affronteront l’équipe du premier rang du Groupe B en quarts de finale, mercredi ou jeudi.

Entrevue d’après-match : Scott Tupper

Plus encore :