Hockey sur gazon Canada > Le Canada bien présent au sein des équipes élites panaméricaines 2015

Les équipes canadiennes de hockey sur gazon sont bien représentées au sein des Équipes élites panaméricaines 2015, notamment quatre hommes et trois femmes, au sein de ces formations d’étoiles.

Chez les hommes, le capitaine canadien Scott Tupper, le gardien David Carter, le défenseur Adam Froese et l’attaquant Gabriel Ho-Garcia ont été nommés au sein de l’alignement de 16 joueurs de l’Équipe élite, bon pour quatre Canadiens au sein de la formation, à égalité à ce chapitre avec l’Argentine, classée sixième au monde.

Tupper, un athlète de 28 ans originaire de Vancouver a été nommé au sein de l’Équipe élite pour une quatrième fois en cinq ans depuis la première nomination des Équipes élites par la Fédération panaméricaine de hockey en 2007. En 2015, il a été capitaine de l’Équipe nationale masculine du Canada qui s’est qualifiée pour les Jeux olympiques de 2016 au Brésil, et ce pour la première fois depuis 2008.

Aux côtes de Tupper, on retrouve aussi les Canadiens Carter, Froese et Ho-Garcia au sein de l’Équipe élite.

Carter a connu sa meilleure saison en carrière, notamment grâce à une prestation éclatante de classe mondiale en ronde demi-finale de la Ligue mondiale à Buenos Aires en Argentine, ou le Canada a pris le quatrième rang et a assuré sa place aux Jeux olympiques de 2016. Carter a été nommé Joueur par excellence et gardien de but par excellence du tournoi, une première pour un joueur canadien.

L’année d’Adam Froese a été marquée par deux gros buts gagnants en séance de tirs dans des matchs qui resteront parmi les plus importants dans l’histoire du hockey sur gazon au Canada.

En ronde demi-finale de la Ligue mondiale en Argentine, une longue séance de tirs contre la Nouvelle-Zélande, classée septième au monde, a pris fin quand Froese a trouvé le fond du filet, propulsant les Canadiens en demi-finale de ce tournoi et leur ouvrant la porte des Jeux olympiques.

Froese a fait suivre cela par un autre but victorieux sur les tirs, cette fois à la maison où le Canada a vaincu le Brésil aux Jeux panaméricains 2015 à Toronto en Ontario. Ce but et la victoire ont officiellement confirmé la place du Canada aux Jeux olympiques de 2016.

Gabriel Ho-Garcia est rapidement devenu un des attaquants les plus craints du Canada. Le joueur de 22 ans originaire de Burnaby en Colombie-Britannique a été électrisant en 2015, marquant par séquence, notamment un tour du chapeau contre les hôtes de la Malaisie au tournoi de la Coupe du Sultan Azlan Shah 2015, un match où il a été nommé joueur par excellence.

Ho-Garcia a aussi connu un match mémorable aux Jeux panaméricains 2015 à Toronto où il a marqué quatre buts dans une victoire de 8-1 sur le Mexique.

Chez les femmes, l’Équipe nationale féminine du Canada est aussi bien représentée avec trois joueuses au sein de l’Équipe élite de 16 joueuses.

Seuls les États-Unis et l’Argentine, médaillées d’or et d’argent des Jeux panaméricains et classées huitième et troisième au monde respectivement, comptent plus d’athlètes au sein de cette formation d’étoiles avec quatre joueuses chacun.

Brienne Stairs de Kitchener en Ontario a été nommée au sein de l’Équipe élite pour la deuxième fois après avoir été sélectionnée en 2011. Stairs, ainsi que les deux autres Canadiennes au sein de l’Équipe élite ont joué les 24 matchs de l’équipe nationale en 2015, marquant six buts, mais aucun n’a été plus important que celui de la victoire dans le match pour la médaille de bronze contre le Chili aux Jeux panaméricains 2015.

Le but et la victoire ont ramené les Canadiennes sur le podium pour la première fois aux Jeux panaméricains depuis 1999 à Winnipeg où elles étaient aussi montées sur la troisième marche.

Cette année, Karli Johansen a connu une percée comme force offensive. En plus de son travail solide et régulier à l’arrière, le défenseur a aussi marqué six buts en 2015, plusieurs provenant de son puissant tir glissé. Johansen a marqué quatre buts aux Jeux panaméricains 2015 à Toronto.

La troisième Canadienne au sein de l’Équipe élite est Abigail Raye de Kelowna en Colombie-Britannique, qui a continué d’impressionner en 2015, jouant plusieurs rôles au sein de l’équipe canadienne et offrant une présence stable et expérimentée match après match.

Les Canadiennes ont aussi été célébrées tout au long de la saison alors que Hannah Haughn et Kaitlyn Williams ont été nommées Joueuse junior par excellence et Gardien de but par excellence du tournoi de deuxième rode de la Ligue mondiale à Dublin en Irlande.

Le Canada comptait six athlètes, notamment Tupper, Haughn, Mark Pearson, Matthew Guest, Kate Gillis, et Danielle Hennig au sein de l’Équipe élite panaméricaine en 2013.