Hockey sur gazon Canada > BLOGUE : Ligue mondiale 2 - Maddie Secco

BLOGUE : Ligue mondiale 2 – Maddie Secco

March 16, 2015 | Field Hockey Canada | fieldhockey.ca

Tout d’abord, félicitations à Beckett pour son magnifique blog. J’espère pouvoir continuer sur cette lancée et enthousiasmer nos partisans avec ma contribution!

Samedi, nous avons finalement entamé notre parcours en deuxième ronde de la Ligue mondiale (LM2). Tout notre travail acharné et nos préparatifs pouvaient enfin être évalués. Notre premier match a démarré à 17 h contre la Turquie. Aucune de nous n’avait déjà affronté les Turques, mais nous étions positionnées durant l’échauffement pour dicter le ton du match. Tant que nous jouions nos rôles individuels et que nous respections le plan de match, nous avions confiance que nous pourrions sortir de ce match avec un résultat positif.

Nous avons remporté une victoire de 5-0 grâce à quelques bijoux de buts. C’était palpitant de trouver le fond du filet aussi souvent!

Après le match, nous sommes passées par l’atroce régime de douches chaudes et bains de glace sur site d’entraînement. Même si les bains étaient glaciaux, l’expérience était adoucie par de la bonne musique.

Nous avons fait jouer certaines de nos chansons préférées comme « Four, Five Seconds » de Rihanna qui a été entendue en boucle depuis le début de ce voyage ainsi que d’autres chansons grâce aux demandes de Mandi (Amanda Woodcroft).

Mandi est davantage friande des chansons du Top 40, contrairement à d’autres… Nat…Holly… qui préfèrent crier aux rythmes rap hardcore haha! Vous devriez les voir dans leur élément! Holly, qu’on surnomme « Holldawg », se débrouille pas mal sur un plancher de danse.

Nous avons donc complété notre récupération, nous avons salué nos valeureux partisans (salutations à Ange, ancienne coéquipière de l’équipe nationale qui a fait le voyage en provenance d’Allemagne pour nous surprendre!) et nous sommes montées à bord de l’autobus pour retourner à notre hôtel.

Nous sommes revenus sur le match contre la Turquie pour faire le vide et nous préparer pour la deuxième rencontre du tournoi contre l’équipe locale, l’Irlande.

Le groupe s’est réveillé hier et certaines avaient une nervosité de jour de match. Nous avions que le match qui approchait serait un combat difficile, mais nous avions hâte d’affronter les Irlandaises.

Les estrades étaient bondées et la musique résonnait. « L’atmosphère était différent au sein de l’équipe que lors du premier match. Nous étions moins silencieuses, moins nerveuses, simplement prêtes à jouer », a souligné Elliot, notre physiothérapeute.

Avant de nous amener sur le terrain, nous avons tenu une courte rencontre d’équipe.

Nous nous sommes toutes assis pour écouter ce que l’entraîneur Rutledge avait à nous dire, mais nous avons rapidement réalisé que nous étions trop habillées (en préparation pour le temps frais de la soirée irlandaise) pour rester confortable.

Les filles ont retiré leur survêtement jusqu’à ce que Mandi révèle une pièce de vêtement plutôt remarquable. En raison de la couleur du terrain, Mandi portait des leggings rouge brillant sous sa jupe. Mieux encore, Son PÈRE les avait portés durant sa jeunesse! Nous étions tous d’accord que l’apparence était réussie.

Le match contre l’Irlande a démarré avec des occasions de marquer aux deux bouts du terrain. Les deux équipes étaient chargées à bloc. Dès le départ, nous avons profité d’une occasion de nous inscrire au tableau puis on nous a accordé un coup, grâce au tir puissant de Karli qui a été trop difficile à négocier par un défenseur irlandaise sur la ligne de but.

Mac (Sara McManus) s’est présenté pour le coup, mais la gardienne de l’Irlande a eu le meilleur grâce à un superbe arrêt. La marque était toujours de 0-0 après le premier quart de jeu.

Au deuxième quart, l’Irlande a ouvert la marque, mais nous n’avons pas baissé les bras. Nous avons continué de pratiquer le style canadien de hockey et nous avons créé d’excellentes occasions de marquer. Nous avions encore l’impression au début du quatrième quart que nous pouvions reprendre ce match en main.

Les Irlandaises craquaient sous la pression. Par contre, elles ont trouvé le moyen de marquer suite à un revirement. Avec quelques minutes à jouer, nous avons converti un coup de coin de pénalité et Thea a déjoué la gardienne adverse sur une magnifique déviation sur son revers suite à une excellente passe de Karli.

Ian a été audacieux dans les derniers instants en retirant notre gardien de but, ajoutant une attaquante. À notre grand dam, cela n’a pas suffi et nous nous sommes inclinées 2-1 contre l’Irlande.

Nous avons encore une fois pris la direction des bains de glace. Cette fois, le cœur était un peu plus lourd, bien que nous sachions que le tournoi était encore jeune. Le temps est venu de nous relever les bas et de commencer mentalement notre préparation pour le prochain gros match.

Une fois de retour à notre hôtel, nous étions déjà en meilleure disposition! C’était particulièrement mon cas, puisque j’avais presque oublié que c’était mon 21e anniversaire de naissance la veille tellement le match était la priorité de l’équipe.

Nous nous sommes assises pour souper et quelques minutes plus tard, les filles m’ont chanté « Bonne fête » et m’ont offert un plateau de petits gâteaux ET un magnifique petit cadeau! J’étais tellement surprise! Kate m’a remis la carte et quand j’ai vu ce qui était écrit sur la couverture, j’ai commencé à rire! Cela ressemblait vraiment à ce que j’aurais dit : « Passe une super, merveilleuse et belle journée de fête. » Bien sûr, elle s’est mise à imiter ma voix de souris et l’a lu a tout le monde comme si c’était moi qui la lisait. Tellement drôle!

J’ai aussi remarqué une signature dans la carte qui m’a bien fait rire. Il était écrit « Single Bed Red ». C’est le surnom ridicule que nous avons donné à notre vidéographe, Stef « Slaaaaboda » comme dirait Sandy (Steph Andrews). « Red » fait référence à l’énorme manteau rouge de Stef Sloboda quand elle monte dans la tour de vidéo que tout le monde peut voir à des kilomètres à la ronde. Nous rions tellement chaque fois que nous la voyons porter ce manteau!

L’équipe a conclu la soirée avec une brève rencontre et un bon film de filles. Nous sommes allées nous coucher en pensant au congé du lendemain. Tout le monde était heureux du changement de rythme pour se détendre les jambes et même visiter un peu la ville.

Je veux conclure ce blog en remerciant notre magnifique gérante Carrie, qui a fait bien plus que son devoir pour s’assurer que nous sommes prêtes pour les matchs. Merci aussi pour tes bonnes blagues!

Plus important encore, merci à tous nos amis, parents et partisans en Irlande et au pays! Nous apprécions tout ce que vous faites pour nous et nous avons hâte de vous montrer ce que nous pouvons réaliser d’ici la fin du tournoi!! Go Canada!